Maison autonome : comment réduire sa consommation d’énergie ?

Maison autonome

Actuellement, la maison autonome trouve de plus en plus d’adeptes. Il s’agit d’une habitation indépendante en matière d’électricité. Vous aussi, découvrez comment disposer d’une maison autonome en énergie. Réduisez vos factures d’énergies en optant pour une solution radicale : la maison autonome ou autosuffisante.

La maison autonome : qu’est-ce que c’est ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la maison autonome. Actuellement, il existe de plus en plus de personnes qui optent pour une transition vers cet habitat autosuffisant. Cependant, de quoi s’agit-il exactement ? En réalité, la maison autonome, comme son nom l’indique, est une habitation dont la consommation d’énergie est entièrement assurée par ses propres moyens. En effet, il s’agit d’un bâtiment dépourvu de tout autre réseau électrique extérieur fourni par les compagnies d’énergies. La maison autonome est alors une habitation indépendante produisant ses propres distributions d’électricité, de chauffage, mais aussi son approvisionnement en eau. Beaucoup associent la maison autonome à un habitat en autoconsommation. Cette dernière se différencie de la maison autonome en raison de sa liaison aux réseaux électriques extérieure. Toutefois, les deux permettent à la fois de réduire vos factures de consommation d’énergies. D’une autre part, certaines maisons autonomes situées en zones résidentielles sont quand même reliées aux voiries et réseaux divers du quartier. En campagne ou dans les lieux isolés, loin des réseaux électriques, il s’agit d’une solution efficace et durable. Vous évitez ainsi d’entamer de grands travaux de raccordement au réseau public à la fois compliqué et onéreux. Par ailleurs, la maison autonome est également définie comme une maison écologique. En effet, lors de son exploitation, ce logement évite les déperditions d’énergies, car il peut être stocké dans divers équipements comme une batterie. De plus, il permet l’utilisation d’énergies renouvelables et des innovations écologiques. Vous pouvez faire appel à un professionnel de la maison autonome pour réduire votre consommation d’énergie.

Quelles solutions pour une maison entièrement autosuffisante ?

Sachez qu’il est tout à fait possible de rendre votre habitat actuel en une maison autonome. Que vous entamiez une construction, une rénovation ou encore, si vous voulez changer votre manière de consommer, vous pouvez effectuer la transition vers l’autonomie. Pour ce faire, il faut bien définir vos besoins et choisir la méthode idéale pour une maison autosuffisante. Vous devez, en premier lieu, savoir bien définir vos objectifs, c’est-à-dire produire un approvisionnement total en électricité, en chauffage et en eau potable. Pour réduire vos factures d’électricité, choisissez l’installation d’équipements qui permet de couvrir vos consommations. Parmi les options que vous avez, vous pouvez choisir les panneaux photovoltaïques qui utilisent le soleil comme source d’énergie. Très utilisé en raison de son coût raisonnable et de sa simplicité, le panneau solaire permet d’assurer l’autonomie de votre bâtiment. Vous pouvez aussi opter pour les solutions d’éoliennes dont le vent est sa principale source d’énergie. Autrement, il existe encore plusieurs solutions pour une maison autonome comme les turbines hydrauliques par exemple. Par ailleurs, pour produire une eau 100 % potable, vous avez plusieurs solutions à votre disposition, dont le système de récupération d’eau de pluie. Cependant, pour que les eaux pluviales puissent être utilisées, ils doivent être filtrés. D’une autre part, la solution de forage permet également d’atteindre votre indépendance en eau potable. En matière de chauffage, vous avez aussi l’embarras du choix avec la mise en place de poêle en bois, de pompes à chaleur, de panneaux solaires, etc.

Construire sa maison autonome : mode d’emploi

Il faut savoir que ce type d’habitation nécessite des moyens considérables en matière d’équipements, de budget et de main-d’œuvre. Il convient de découvrir les contraintes de construction d’une telle maison avant de faire appel à un professionnel. Comme il s’agit de construire une maison autonome, les énergies fournies doivent satisfaire les besoins de l’ensemble des résidents. De ce fait, vous devez prendre en compte la taille ou la surface à couvrir qui sera ensuite nécessaire pour l’estimation de votre projet. Ensuite, les équipements nécessitent une maintenance avec le temps, ce qui génère un coût supplémentaire. En cas de panne, vous ne profiterez pas des réseaux extérieurs. De plus, pour stocker vos surplus d’énergie, vous devez disposer d’une batterie de stockage. En parallèle à ces diverses contraintes, il est essentiel d’établir la liste de vos besoins et de vos exigences. Ainsi, pour un logement confortable, durable et pratique, il faut trouver un terrain d’entente entre les contraintes de construction et vos besoins. Ainsi, pour la construction de votre maison autonome, privilégiez une bonne orientation pour profiter des énergies solaires. De cette manière, vous optimiserez l’utilisation de votre source d’énergie en produisant plus d’électricité et de chauffage. La forme de votre bâtiment doit également permettre d’éviter les déperditions de chaleur. Pour améliorer votre empreinte environnementale, optez pour des matériaux écologiques. Il est judicieux de contacter une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables pour construire votre maison autonome.

Conseils et astuces pour rentabiliser sa maison autonome 

Une maison autonome coûte plus cher qu’une habitation courante, cependant vous réduirez vos factures avec le temps. Vous devez investir énormément pour atteindre votre objectif final qui est de diminuer votre consommation d’énergie. Par ailleurs, le coût total d’une habitation autosuffisante varie en fonction des systèmes de production d’eau et d’énergies que vous avez choisies. Les équipements complexes peuvent vous revenir très cher. Sachez cependant que vous pourrez bénéficier d’une aide financière si vous souhaitez passer à une maison autonome. Découvrez la liste et les conditions de ces aides à la transition énergétique de l’État pour pouvoir en profiter. Il existe des aides territoriales si vous choisissez des méthodes traditionnelles et des techniques locales pour votre logement autosuffisantes. Pour rentabiliser votre projet, vous pouvez également envisager la vente du surplus d’électricité stocké à une compagnie fournisseur d’énergie. Vous pouvez effectuer une demande de devis en ligne pour mieux préparer votre budget. En effet, estimez votre projet sur les plateformes d’experts en maisons autonomes sur internet. D’ailleurs, pour profiter d’un bon tarif, il serait idéal de réaliser la comparaison des devis de plusieurs sites web de professionnels. Pour gagner du temps, vous pouvez passer par un comparateur et opter pour une prestation présentant le meilleur rapport qualité-prix. De plus, le tarif constitue un critère important dans le choix d’un entrepreneur pour la construction de votre maison autonome

Quel est le fournisseur de gaz le plus avantageux ?
Quel est le meilleur moment pour changer de fournisseur d’énergie ?